Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/rugbynan/www/wp-content/plugins/logo-slider/ls_logoslider.php on line 488

La Croconique Officielle by Calisson: Anjou Killer vs Brakass

La Croconique Officielle, c’est le résumé du match par le Croconul du même match. Cette semaine c’est donc Calisson qui prend la plume pour le match Anjou Killer vs Brakass.

Le dimanche 8 octobre 2017, c’était une première pour plein de raisons. Déjà c’était le premier match de la saison pour le club, et surtout c’était la première sortie officielle des beaux boules roses dans les tuniques gracieusement offertes par notre sponsor adoré : Justin Bridou. Pour moi, c’était ma première avec les Brakass et ça c’est déjà cool en soit.

Arrivée à seulement 18 pour ce match (merci les copains … ), le temps bien humide laissait présager à un bon match d’automne, âpre et rugueux. L’accueil aussi froid que la porte en acier brut du vestiaire, et sans café n’annoncait rien de mieux.

Dès le coup d’envoie celà a été dure avec des avants roses impressionnants de volonté qui plaquaient à tour de bras, les débats sont assez équilibrés et c’est suite à une pénaltouche que nous nous retrouvons dans leurs 22. Le lancé est sur le côté droit du terrain, bien capté, les avants créent une cocotte qui gagne une dizaine de mètres. Là le ballon est extrait rapidement à l’opposé mais malheureusement le ballon est perdu le long de la ligne. Cependant l’adversaire est projeté en touche, on a une seconde chance. Le même lancement de jeu est demandé, et grâce à un super effort collectif, Tac va à dam profitant du désaxement du maul sur le fermé.

Anjou Killer 0 – Brakass 1

Piqués au vif, les Anjou Killers sont de plus en plus agressifs et le match est serré. Et comme toute première fois, quand c’est serré et qu’on tape fort, ça saigne…. Sortie sur saignement donc, c’est de la touche que je vois des copains soudés en défense et attentif aux passes adverses. C’est ainsi que Serge lit parfaitement la trajectoire de l’une d’elles du centre adverse à son ailier et file en contre pour le second essai.

Anjou Killer 0 – Brakass 2

C’est sur ce score que la mi-temps est sifflée. La pluie s’intensifie et les remontrances du coach adverse n’annoncent rien de bon pour la seconde mi-temps. Pendant les premières 10 mins nous allons défendre dans notre camps, les vagues noires se brisaient encore et encore sur un mur rose toujours impeccable au plaquage. A force de courber l’échine en défense, c’est sur un turn over qu’arrive le troisième essais. Récupération, une passe, deux passe et voilà Victor qui plante son premier essai pour son premier match avec les Brakass (que de premières fois).

Anjou Killer 0 – Brakass 3

Les quelques changements dont nous disposons permettent de faire souffler un peu les organismes et surtout offrent à François tout simplement son premier match de rugby tout court. Va alors s’en suivre peut être les 10 mins les plus dures mais aussi les plus héroïques du match. Les Brakass sont en effet agglutinés dans leur 22 mais repoussent chaque action des Killers (au passage un peu pédant comme nom pour des mecs qui prennent 4 0 à domicile). On perd quelques mètres et sur un lancement de jeu envoyant un bulldozer casser notre ligne, Jedec ne s’échappe pas lui pète dans les jambes et reste couché face contre terre KO. Après s’être assuré qu’il était bien pris en charge, le jeu reprend, par une mélé noire. Le jeu au raz nous a bien marqué mais ils décident de jouer au large (oh les cons !!). Et avec la pluie qui redoublait, ce qui devait arriver arriva : le centre trouva bon d’aller péter sur Miche et dégueula le ballon à l’impact, ensuite ? Trop facile, une passe sur l’aile de Serge et voilà la légende qui aplatit le ballon dans l’enbut après seulement 70 mètres de course ….

Anjou Killer 0 – Brakass 4

A voilà fin du match, tout le monde est content, bien que inquiet pour Jedec. On fait la fête dans les vestiaires, on profite du bon buffet de fin de match et on rentre chez nous.

Hein quoi ? Le crocodile ? ah ça !!! Roh trois fois rien. Sur le renvoi de l’essai de la légende, les brakass repartent à l’attaque, une belle percé sur la droite du terrain déstabilise les killers et le renversement de jeu est parfait, la balle fille de mains en mains, miche sort un passe vrillé superbe et je n’ai plus qu’à aller marqué. Oui mais bon voilà je vois un type qui me ratrappe j’imagine pouvoir le crocheté, bon ca passe pas, bref j’ai vendangé le 5ième.

 

Du coup non seulement c’est mon premier match avec les Brakass, ma première victoire, et mon premier croco. Mais promis je ferais en sorte que ce soit le dernier, en attendant pour tout les deux c’est récup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.